Dans le même numéro

Politique : la décomposition des familles

octobre 2015

#Divers

La canicule de l’été passée, un vent de colère et de désunion a soufflé dès la rentrée à travers les caméras et les micros tendus aux dirigeants politiques de premier ou de second rang. Les grandes manœuvres ont commencé dans la plupart des formations politiques depuis quelques mois. Et si les écologistes et le Front national tiennent le haut du pavé en termes de déchirures et d’invectives, les socialistes ont parfois du mal à assumer tous leurs ministres et Les Républicains ne cachent même plus leurs divisions en vue de la future primaire qui devrait départager leurs champions.

Personne n’ignore que la future élection présidentielle et d’éventuels remaniements de fin d’année sont les causes principales de ce climat délétère. Pour quelques points dans les sondages et quelques chances de promotion au sein des stratégies gouvernementales, les anciens couples se défont, les stratégies se révèlent, la fille achève le père, les amitiés fragiles cèdent le pas aux nouveaux intérêts. Chacun a ses raisons de se fâcher, à l’approche de régionales sans grand enjeu, au-delà du score du Front national et de l’ampleur du discrédit socialiste.

Pendant ce

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !