Dans le même numéro

Psychanalyse et interprétation. Un retour critique (entretien)

décembre 2015

#Divers

Un retour critique

Dans cette conversation inédite de 2003, Paul Ricœur reconsidère la pratique psychanalytique, négligée dans son livre De l’interprétation (1965). La cure lui apparaît comme le lieu d’un passage du conflit des forces à un conflit de sens. Ricœur insiste sur l’émergence langagière de l’appel à l’autre du sujet, où se rencontrent le désir, la souffrance et le sens.

Giuseppe Martini – Merci, Paul Ricœur, d’avoir accepté de dialoguer avec nous sur le thème « Herméneutique et psychanalyse ». Notre entretien commencera autour de votre livre, publié en France il y a bientôt quarante ans et devenu un « classique » : De l’interprétation. Essai sur Freud. Mais il s’agira d’une réflexion qui va bien au-delà de ce texte. En effet, même après la publication de ce livre, vos apports à la psychanalyse – apports en quelque sorte « involontaires », dans les contributions où vous ne parlez pas directement de cette discipline –, sont extrêmement importants (nous pensons par exemple à Soi-même comme un autre).

Paul R

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Fabien Lamouche

Paul Ricœur

Philosophe (1913-2005), le quatrième volume de ses écrits et  conférences, Politique, économie et société est paru au Seuil en 2019.

Dans le même numéro

A l’occasion de la Cop21, la revue Esprit se demande comment les sciences humaines élaborent de nouveaux outils conceptuels pour habiter la Terre de manière responsable. Le dossier réunit les contributions de Philippe Descola, Dale Jamieson, Pierre Charbonnier et Catherine Larrère, ainsi qu’une table ronde composée de savants et de politiques.