Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

L'annonce d'une métamorphose attendue

décembre 2017

#Divers

Les politiques communautaires de l’Union européenne ont progressé plus rapidement que la démocratisation des institutions. Les discours d’Emmanuel Macron et de Jean-Claude Juncker sont l’occasion d’interroger la construction d’une Europe politique et démocratique.

European community policies have progressed faster than institutional democratization. Emmanuel Macron’s and Jean-Claude Juncker’s speeches question the construction of a political and democratic Europe.

Les unions entre pays, comme les démocraties, sont mortelles. Toutefois, leur durée de vie dépend de la capacité de leurs dirigeants à tracer, à chaque épisode marquant de l’histoire, un avenir commun, collectif et partagé.

Parce qu’elle rassemble des États démocratiques, l’Union européenne est donc aujourd’hui doublement exposée à cette mortalité. Elle subit à la fois les attaques contre les démocraties occidentales et celles remettant en cause l’exercice de pouvoirs supranationaux. Cela s’est traduit par deux faits majeurs : pour la première fois depuis sa création, un État membre a décidé par référendum de quitter l’Union européenne et, élection après élection, une part croissante des peuples européens adhère aux thèses de ceux qui rejettent le projet commun.

Deux di

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Fabrice Demarigny

Fabrice Demarigny est docteur en sciences politiques, avocat en droit européen et spécialiste des marchés financiers.

Dans le même numéro

Les crises que connaît l’Europe (dettes, accueil des migrants, nationalismes) pourraient fonctionner comme des cordes de rappel. Le dossier « Nous, l’Europe et les autres », coordonné par Anne-Lorraine Bujon, défend le projet européen, son identité composite et son approfondissement démocratique.