Dans le même numéro

La rencontre franco-russe au XIXe siècle

novembre 2010

#Divers

Russie revient ici sur les différentes phases des échanges culturels entre la Russie et la France. Depuis le XIXe siècle, en effet, en plusieurs vagues, l’art russe est venu balayer le positivisme hexagonal de son souffle métaphysique, produisant ainsi des harmonies imprévues mais créatives.

L’art français a fait son entrée en Russie deux siècles avant l’entrée russe sur la scène française. Mais quelle entrée ! Le « roman russe » de Vogüé en 1886. Le village russe et le faux palais des tsars au Trocadéro en 1900. La saison russe en 1901. Le scandale et le triomphe de Petrouchka en 1911 et du Sacre du printemps en 1913.

Irruption de la mystique russe, du primat éthique russe (À qui la faute ? Que faire ? Qu’est-ce qui fait vivre les hommes ? Qui est fou ? – Herzen, Tchernychevski, Tolstoï). Les grandes imprécations de Tolstoï, les apories philosophiques de Dostoïevski secouent une France positiviste, matérialiste, de plus en plus indifférente au religieux.

Puis c’est la fusion. La f

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !