Dans le même numéro

Le Portugal, la démocratie et l'Europe

mars/avril 2014

#Divers

Pour marquer l’anniversaire de la révolution portugaise (25 avril 1974), la revue Esprit, qui a accompagné avec attention la naissance des revendications démocratiques au Portugal et le développement de la culture démocratique, propose sur son site (www.esprit.presse.fr) une série de textes issus de notre collection, ainsi que deux textes inédits d’António Barreto et de Guilherme d’Oliveira Martins sur la situation politique du pays.

Quarante ans après la « révolution des œillets », presque trente ans après l’adhésion du pays à l’Union européenne, malgré les effets de la crise économique et financière, la démocratie et l’Europe restent les références fondamentales pour le Portugal. João Fatela l’avait souligné pour les lecteurs d’Esprit : Jorge de Sena, l’écrivain portugais,

distingue dans un poème écrit en 19711 les « véritables » révolutions qui se terminent en compromis et celles qui ne commencent ni ne se terminent2.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Guilherme d'Oliveira Martins

Guilherme d’Oliveira Martins est un juriste et homme politique portugais. Membre fondateur des jeunesses socio-démocrates, il a notamment exercé les fonctions de ministre de l’éducation (1999-2000), ministre des finances (2001-2002) et président du tribunal des comptes (2005-2015). Il est actuellement membre du conseil d’administration de la Fondation Calouste-Gulbenkian.…

Dans le même numéro

Obsession des valeurs, triomphe du rien

1914-2014: une histoire européenne

Religions et nihilisme: adversaires ou complices?

Entretien avec Jean-Luc Nancy