Dans le même numéro

L’Europe qui surveille

Les «pro-européens» à Bruxelles et ailleurs ont tendance à penser l’intégration européenne comme un progrès continu. Elle est intuitivement perçue comme bonne et la «désintégration» comme mauvaise. Ainsi, les «pro-européens» voient d’un bon œil la proposition de la Commission européenne d’approfondir l’intégration de la zone euro en créant un budget et un ministre des Finances de la zone euro et de transformer le Mécanisme européen de stabilité (Mes) en un Fonds monétaire européen – en cours de discussion par les dirigeants européens. Et il est clair que le débat pour savoir dans quelle mesure le nouveau gouvernement allemand allait être «pro-européen» a principalement porté sur son soutien à ces propositions, qui ont d’abord été mises sur la table par le président français Emmanuel Macron.

Cependant, il y a deux manières très différentes de considérer les propositions de la Commission. Pour E. Macron, elles font partie d&rsquo

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Hans Kundnani

Dans le même numéro

À l’occasion de la rétrospective consacrée à Chris Marker par la Cinémathèque française, le dossier de la revue Esprit revient sur les engagements de celui qui en fut un collaborateur régulier. Propres à une génération forgée par la guerre, ces engagements sont marqués par l’irrévérence esthétique, la lucidité politique et la responsabilité morale. À lire aussi dans ce numéro : Jean-Louis Chrétien sur la fragilité, les défis du numérique à l’école et les lectures de Marx en 1968.

 

Pour aller plus loin, découvrez une sélection de textes écrits par Chris Marker dans Esprit entre 1946 et 1951 : Chris Marker, cinéaste-chroniqueur