Dans le même numéro

Études de médecine : quelques réflexions pour l'université française

octobre 2010

#Divers

L’université française est en plein doute. Elle se demande comment combattre l’échec dans le premier cycle, comment concilier recherche fondamentale et professionnalisation, comment décloisonner les équipes de recherches. Or, sur tous ces sujets, les facultés de médecine ont une longue expérience qui peut inspirer les autres filières : quelles leçons peut-on en tirer ?

Les réformes proposées pour l’université ont suscité de nombreux débats et polémiques1. Elles concernent à la fois des modifications majeures de son organisation et de son pilotage telles que définies par la loi sur la responsabilité et la liberté des universités2 (loi Lru), et des modifications plus sectorielles comme les conditions d’accès aux concours de recrutement des enseignants (« masterisation de la formation des enseignants ») ou encore la modification de la première année des études de médecine et pharmacie (« Première année commune aux études de santé »). Si un relatif consensus paraît émerger sur la nécessité du changement, les débats sur les moyens d’y parvenir restent intenses mais parfois mal informés. Présenter la manière dont les études méd

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !