Dans le même numéro

La crise de la démographie médicale : une illusion ?

janvier 2007

#Divers

Si la démographie des médecins va changer dans les années à venir, il n’est pas sûr que nous soyons confrontés à une pénurie. En revanche, les conditions d’installation des médecins vont se révéler déterminantes étant donné les forts risques de déséquilibre de la répartition des médecins sur le territoire, entre les spécialités et entre les secteurs d’activité.

Depuis quelques années, les questions de démographie médicale et plus généralement de démographie des professions de santé, donc d’offre de soins, font régulièrement l’objet de rapports, de plus en plus alarmistes, alors que les effectifs de médecins et de la plupart des professions de santé n’ont jamais été aussi élevés, ce qui n’empêche pas que la population, mais aussi les gestionnaires hospitaliers et les médecins qui cherchent des remplaçants ou des successeurs ressentent les premiers symptômes d’une pénurie. Ce phénomène est perceptible à des degrés divers dans les autres pays européens qui ont mis en place un système de régulation des flux de formation des professions médicales.

Après avoir été considérée comme le principal facteur de régulation des dépenses de sa

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Isabelle Richard

Professeur de médecine physique et de réadaptation, 1ère vice-présidente de l'université d'Angers.

Jean-Paul Saint-André

Dans le même numéro

Que devient la vocation hospitalière ?
L'accès au soin, l'accompagnement et la dépendance
La médecine saisie par le droit ?
Trois révolutions : droits des malades, gouvernance, financement