Dans le même numéro

DIEU, sous le regard de Critique

mai 2006

#Divers

Coup de sonde

Dieu, sous le regard de Critique

En 1997, Esprit publiait un numéro intitulé le Temps des religions sans Dieu. Le retour du religieux sous toutes ses formes, aussi impressionnant soit-il, n’impliquait pas nécessairement, nous semblait-il, la question de Dieu et pouvait à la rigueur assurer un fonctionnement sans lui. La question de Dieu et la question de la religion sont deux questions différentes, la seconde est indissociable de la culture et de la civilisation ; la première, certes culturelle aussi, est la plus haute des questions que nous puissions nous poser. Le retour des religions monothéistes semblait être un effet d’abord culturel et politique. En outre, l’esprit du temps préférait les religions sans Dieu comme le bouddhisme ou le taoïsme. Ainsi, nous réservions la question de Dieu, sur laquelle, réserve première, la modestie est recommandée.

En 2006, Critique1 s’attaque de front à la question la plus haute, Dieu, à la question en tant que telle, largement délaissée par les philosophes depuis Jean-Paul Sartre et les répliques aux existentia

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jean-Claude Eslin

Philosophe, lecteur et commentateur, entre autres, d'Hannah Arendt et de Max Weber, il s'intéresse aux interrogations politiques contemporaines, notamment la place faite à la religion dans la société moderne. Il intervient régulièrement dans la revue sur la situtaion, notamment institutionnelle, de l'Eglise catholique en France. Il travaille aussi sur la question européenne, la relation à…

Dans le même numéro

Téléphone, courriel, internet, communautés en ligne
Contrôler l'accès et organiser l'architercture de l'internet
Pluralisme et délibération sur les réseaux