Dans le même numéro

Église catholique : l'illusion autoprotectrice

novembre 2009

#Divers

Une intervention du secrétaire de la congrégation pour l’éducation catholique au Vatican, Mgr Jean-Louis Bruguès, ancien évêque d’Angers, adressée au cours de l’été aux recteurs des séminaires pontificaux produit une étrange impression, comme si tout y était pris à l’envers1.

Il présente ses consignes et ses solutions pour la formation des futurs prêtres, sur un fond de tableau d’effondrement de la culture chrétienne. Le discours provoque un sentiment bizarre : comme si c’était l’esprit du monde qui était responsable des problèmes de l’Église. Il se plaint de la sécularisation mais jamais ne met en cause les responsabilités de l’Église elle-même.

Était-il si favorable, si bienveillant, l’esprit du monde quand le Galiléen appela les pêcheurs du lac, quand les apôtres commencèrent à parler ? Tandis qu’il discourt des méfaits de la sécularisation, Mgr Bruguès, lui, promeut bel et bien la sacralisation de l’état existant de l’Église catholique, sans plus s’interroger sur son bien-fondé.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jean-Claude Eslin

Philosophe, lecteur et commentateur, entre autres, d'Hannah Arendt et de Max Weber, il s'intéresse aux interrogations politiques contemporaines, notamment la place faite à la religion dans la société moderne. Il intervient régulièrement dans la revue sur la situtaion, notamment institutionnelle, de l'Eglise catholique en France. Il travaille aussi sur la question européenne, la relation à…

Dans le même numéro

Une crise qui dépasse l'économie
A la recherche d'un modèle de croissance
Transformations et diversités du capitalisme
Chine, Inde, Russie : la crise vue d'ailleurs
L'effondrement immobilier et l'avenir des villes
Vrais et faux procès du savoir économique