Dans le même numéro

L'expérience de la nature aux États-Unis

février 2017

#Divers

En février 2017 paraît, aux Éditions du Cerf, un livre de Jean-Claude Eslin intitulé le Christianisme au défi de la nature. Pour évaluer la justesse, ou non, de la thèse qui veut que la religion chrétienne porte une lourde responsabilité dans la destruction de la nature, il fait un long parcours des relations historiques entretenues par le christianisme avec la nature. Nous proposons en bonnes feuilles des extraits du chapitre v, intitulé « Selon le courant ou à contre-courant. L’expérience de la nature aux États-Unis ».

Qui veut comprendre la mentalité des Américains ne doit jamais oublier ce fait capital : les États-Unis n’ont connu ni la féodalité, ni le Moyen Âge, ni la Renaissance. Dès leurs débuts, ils se sont établis dans un État démocratique. « Le grand avantage des Américains est qu’ils sont arrivés à l’état démocratique sans avoir à endurer une révolution démocratique, et qu’ils sont nés égaux au lieu d’avoir à le devenir1. »

Un rêve de maîtrise

Tocqueville rattache l’indifférence à

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jean-Claude Eslin

Philosophe, lecteur et commentateur, entre autres, d'Hannah Arendt et de Max Weber, il s'intéresse aux interrogations politiques contemporaines, notamment la place faite à la religion dans la société moderne. Il intervient régulièrement dans la revue sur la situtaion, notamment institutionnelle, de l'Eglise catholique en France. Il travaille aussi sur la question européenne, la relation à…

Dans le même numéro

La prohibition des drogues ne protège personne, sature les forces de l’Etat et favorise les inégalités. Ce dossier, coordonné par Marie Jauffret Roustide et Jean-Maxence Granier, promeut une approche par la réduction des risques.