Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Lointains héritiers de la Charte 77, des intellectuels chinois lancent la Charte 08

février 2009

#Divers

Après une année d’unanimisme patriotique obligé en raison des jeux Olympiques, la dissidence chinoise s’est réveillée fin 2008 en appelant le régime à respecter les droits fondamentaux, civils et politiques, auxquels il a souscrit par l’intermédiaire de traités internationaux. Que demande cette Charte 08 et que doit-elle à la Charte 77 ? Lecture comparée.

Le 8 décembre 2008, deux jours avant que la Charte 08 ait été rendue publique1, deux de ses signataires ont été emmenés par la police. L’un d’eux, Zhang Zuhua, a été relâché, tandis que le second, Liu Xiaobo, est « détenu pour surveillance » dans un hôtel de la banlieue de Pékin. Les jours suivants, dans de nombreuses villes de Chine, la police a convoqué plus de cent signataires du texte. Comment expliquer cette recrudescence de la répression policière ? Pourquoi cette charte conduit-elle le pouvoir chinois à intervenir de manière si visible ?

La Charte 08, rédigée par plusieurs dissidents à l’occasion du 60e anniversaire de l’adoption par l’assemblée générale des Nations unies (et donc par la Chine) de la déclaration universelle des droits de l’homme, du 10

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !