Dans le même numéro

La culture contre la culture

juin 2016

#Divers

On dit beaucoup ces temps-ci, et un livre vient de le rappeler1, qu’il n’y a plus personne face aux ténors « réactionnaires » ou assignés comme tels. C’est faux sur le fond, mais juste sur l’écran. Les auteurs, dossiers de revue et débats prospectifs ne manquent pas, mais sont occultés par les mêmes journaux et médias qui, déplorant qu’il n’y ait plus personne en face, donnent place et parole à ceux qui l’ont déjà. Le résultat est là, que la revue Esprit a d’ailleurs repéré et nommé, Marc-Olivier Padis diagnostiquant un phénomène de « trivialisation » de la vie culturelle française2.

Un résumé historique permettra de comprendre comment on en est arrivé à ce constat totalement inédit : aujourd’hui, la culture s’est retournée contre la culture. On peut en être surpris, comme on le fut lorsque la modernité devint réactionnaire de 1914 à 1945. L’écrivain qui exprima ce broyage dans les usines et la Grande Guerre fut Louis-Ferdinand Céline, génialement, mais il s’avéra idéologiquement glauque. La tragédie faisant farce, on ne voit pas aujourd’hui que Rebatet ferait dans le veule, s’il n’est pas bê

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jean-Philippe Domecq

Romancier et essayiste   Dans un souhait d'effacement ironique de l'auteur derrière l’œuvre, Domecq a pris pour pseudonyme ce nom d'un auteur imaginé par J.L. Borgès – « et imaginaires ne le sommes-nous pas tous? », précise-t-il. D'abord connu pour son Robespierre, derniers temps en 1984, où la littérature sert d'éclairage complémentaire aux travaux des historiens spécialistes de la période, il…

Dans le même numéro

Les tensions iconoclastes sont toujours vives dans nos sociétés séculières et pleines d’images. Comment réagissons-nous face aux images de terreur ? Assistons-nous à une montée de la censure ? Peut-on encore apprendre à regarder ? Ce dossier, coordonné par Carole Desbarats, examine comment philosophes, artistes et éducateurs font face à la puissance des images.