Dans le même numéro

Le baron de Münchausen n’était pas à Washington

décembre 2008

#Divers

Les grands régulateurs autoproclamés de la planète se sont réunis le 15 novembre dans la capitale américaine pour « refonder » et « reconstruire » le système financier international ou même, dans une version plus grandiose encore, le capitalisme. Tout le monde ou presque est devenu « socialiste ». Le mal est identifié : la croyance naïve et coupable dans « l’autorégulation » des marchés. Le remède : la Régulation, consciente, dure et volontaire. Le monde va enfin se doter de règles qui vont assurer la liberté, la prospérité et la justice pour tous.

Il fut un temps où une certaine gauche française avait quand même plus d’intelligence. (Ah, où es-tu passé, Michel Rocard ?) Elle croyait possible de faire fond sur une vision complexe de la société sans pour autant renoncer à ses idéaux et à ses valeurs. Elle savait bien qu’on ne façonne pas un système social comme un architecte construit une maison, a fortiori s’il s’agit de l’économie mondiale.

Quel peut être le rôle du philosophe dans cette affaire qu’ont monopolisée les économistes, dont la science chancelle, et les hommes p

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jean-Pierre Dupuy

Philosophe, épistémologue   Dans son œuvre, Jean-Pierre Dupuy a à cœur de tisser des liens entre les différents champs du savoir (économie, anthropologie, épistémologie…) pour mieux comprendre les phénomènes auxquels est confronté le monde contemporain, qu’il s’agisse de la crise financière ou du risque de destruction que le développement des armes de destruction massive fait peser sur…

Dans le même numéro

L'Etat français et les nouveaux outils de gouvernement
Les missions de service public et le choix de la concurrence
Quel est l'avenir de la fonction publique ?
La vis sans fin de la réforme