Dans le même numéro

Hip-hop ou conservatoire ?

septembre 2017

#Divers

Les Halles n’en finiront pas de sitôt de défrayer la chronique politico-culturelle de notre capitale. Abandon du patrimoine de Victor Baltard, exil imposé d’une activité populaire jugée insalubre, construction d’un centre commercial défigurant l’un des cœurs historiques parisiens : voilà pour les années 1970. Puis, reformulation d’un nouveau projet urbain, censé recoudre et humaniser un « trou » et une « verrue », pour les relier à leur environnement : les épisodes se succèdent sans jamais satisfaire ni les riverains, ni les esthètes… La Canopée ne fera pas exception, que d’aucuns ont qualifiée d’échec architectural avant même qu’elle ne soit réellement achevée. Mais, au-delà de cette chronique patrimoniale et architecturale du « dossier des Halles », une autre histoire s’écrit ici : celle de la place, symbolique et matérielle, qu’occupent les institutions culturelles dans la politique de notre pays.

Des services publics culturels, il en fut en effet créé, et ce dès le premier Forum des Halles : une salle d’exposition (fermée au début des années 2000), un centre original, mêlant mémoire audiovisuelle de l’architecture parisienne et diffusion cinématographique (le Forum des imag

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !