Dans le même numéro

Que peut la culture ?

mars/avril 2016

#Divers

En reprenant la formule choisie par Patrick Boucheron pour sa conférence inaugurale au Collège de France – « Que peut l’histoire ? » –, on veut signaler l’actualité et la récurrence d’une interrogation ontologique, qui infuse dans de nombreux cercles, politiques, intellectuels, culturels. Que pouvons-nous proposer dans un monde fait de doutes, de peurs, de constats récurrents d’impuissance ? Nous qui, enfants des Lumières et de la Révolution, au pays des intellectuels, avons tant cru à l’« optimisme de la volonté », aux « forces de l’esprit », à la capacité du théâtre à être « populaire » ?

Deux réalités violentes, différentes dans leur nature et leur impact, ont servi en 2015 d’aiguillon pour réactiver ces questions : la confrontation au terrorisme, dont on comprend progressivement qu’il sera, pour un temps encore, notre quotidien ; la confirmation que le Front national, banalisé, est devenu un horizon politique acceptable, voire salvateur, pour une proportion croissante d’électeurs, trop importante pour qu’elle soit ramenée à l’extrême droite historique.

Face à ces deux

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Laurence Engel

Dans le même numéro

Pour son numéro double de mars-avril, la revue consacre le dossier central à la question des colères. Coordonné par Michaël Fœssel, cet ensemble original de textes pose le diagnostic de sociétés irascibles, met les exaspérations à l’épreuve de l’écriture et se fait la chambre d’écho d’une passion pour la justice. Également au sommaire de ce numéro, un article de l’historienne Natalie Zemon Davis sur Michel de Certeau, qui reste pour le pape François « le plus grand théologien pour aujourd’hui », ainsi que nos rubriques « À plusieurs voix », « Cultures » et « Librairie ».