Dans le même numéro

La Philharmonie : cacophonie pour un beau projet

janvier 2015

#Divers

La Philharmonie ouvre ses portes en janvier 2015. Signe des temps (suspicieux), elle a déjà fait l’objet de nombreux commentaires interrogatifs, voire négatifs. La petite archéologie administrative et politique de ce monument offert à la musique symphonique à laquelle on se livre ici fait, il est vrai, retentir une musique surprenante, où trois personnages principaux, l’État, la ville et l’architecte, jouent une partition composée d’un démarrage décalé, de démesure, de contretemps et de cacophonie ; un parcours politique chaotique pour un projet pourtant très sérieusement construit et riche d’une belle promesse.

Retards et contretemps

Le retard, d’abord, est celui de la décision d’origine. La Cité de la musique au Parc de la Villette est un projet tronqué : lorsqu’elle naît en 1995, la grande salle qui devait compléter le dispositif n’est plus. L’enjeu musical est pourtant double, au-delà de l’appétence irrésistible pour tout « grand projet culturel » : hisser la France au niveau international en la dotant d’un outil dont le manque peut sembler surprenant au pays « des arts et des lettres » ; offrir à l’Orchestre de Paris une salle adaptée à son travail. Le projet, po

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !