Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Comment retenir l'attention ? Introduction

janvier 2014

#Divers

Captatio benevolentiae : figure de rhétorique visant à capter l’attention du lecteur par un début de texte surprenant, paradoxal, ludique, inhabituel. Même dans la littérature classique, il ne fait pas de doute que l’intérêt du lecteur n’est pas acquis. Il se construit, s’apprivoise par des tournures familières, qui l’aident à prendre ses repères, et un art d’écrire qui ménage ce qu’il faut de trouvailles pour soutenir cette bienveillance initiale tout au long de la lecture. Cet art rhétorique, compilé depuis longtemps dans de lourds traités, est omniprésent dans notre tradition classique mais il est aussi mal considéré. Pas seulement parce que « la véritable éloquence se moque de l’éloquence », comme disait Pascal, mais aussi parce que les arts de la mémoire1 fabriquent une relation de séduction ou un rapport marchand avec un auditoire que Socrate, pour sa part, souhaitait libre et désintéressé. La rhétorique (et ceux qui en font commerce, comme les sophistes) a donc mauvaise réputation parce qu’elle met en œuvre une technique ; la parole vraie (la maïeutique de Socrate pour Platon), tout au contraire, affranchit l’individu en lui donnant accès au savoir vrai, celui qu’il redécouvre par lui-même grâce au dialogue philosophique.

Pour le

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Marc-Olivier Padis

Directeur de la rédaction d'Esprit de 2013 à 2016, après avoir été successivement secrétaire de rédaction (1993-1999) puis rédacteur en chef de la revue (2000-2013). Ses études de Lettres l'ont rapidement conduit à s'intéresser au rapport des écrivains français au journalisme politique, en particulier pendant la Révolution française. La réflexion sur l'écriture et la prise de parole publique, sur…

Dans le même numéro

Les troubles de l'attention, un mal contemporain

Les nouvelles technologies empêchent-elles de penser?

Reconstruire l'attention à l'école