Dans le même numéro

La Communauté, de Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin

juin 2018

Albin Michel, 2018, 336 p., 20 €

Petite ville de 30 000 habitants dans les Yvelines, Trappes détient un record d’Europe. Avec soixante-sept jeunes partis faire le djihad en Syrie et en Irak, c’est la plus forte contribution d’une ville européenne au contingent des combattants ayant rejoint l’État islamique. Comment expliquer cette singularité ? Avec sa vieille ville et ses grandes barres d’immeubles construites autour de squares, Trappes ne se distingue pas d’autres villes de la périphérie parisienne transformées par la construction rapide de grandes cités de logement social. Construites à proximité d’industries en demande de main-d’œuvre (usines automobiles), ces cités ont accueilli un fort contingent d’habitants arrivant du bidonville de Nanterre. Particulièrement enclavée entre la nationale 10 et les voies de chemin de fer, la ville est aussi une sorte d’isolat sociologique en plein milieu de la banlieue ouest très résidentielle (à deux pas de Versailles et de la vallée de ­Chevreuse). Ce monde isolé raconte à sa manière l’histoire d’une banlieue passée de ­l’encadrement communiste à un paysage social plus éclaté, où les organisations musulmanes sont plus visibles, même si leurs tentations de passage à l’action pol

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Marc-Olivier Padis

Directeur de la rédaction d'Esprit de 2013 à 2016, après avoir été successivement secrétaire de rédaction (1993-1999) puis rédacteur en chef de la revue (2000-2013). Ses études de Lettres l'ont rapidement conduit à s'intéresser au rapport des écrivains français au journalisme politique, en particulier pendant la Révolution française. La réflexion sur l'écriture et la prise de parole publique, sur…

Dans le même numéro

Nous sommes les témoins du retour de la clôture politique (fascismes, racismes, exclusions) et d’un discours qui réduit la société ouverte au marché. Dans ce contexte, il est urgent de relancer l’ouverture réelle, comme y invitent Camille Riquier et Frédéric Worms après Bergson, ainsi que les auteurs d’un riche abécédaire critique.