Dans le même numéro

Les priorités de l'école

octobre 2009

#Divers

Controverse

Les priorités de l’école

Avec l’automne reviennent les inquiétudes sur l’avenir de l’école française : un ministre inexpérimenté, Luc Chatel, succède à un agrégé de lettres classiques, Xavier Darcos, qui a enlisé sa volonté de réforme à force de multiplier les annonces. Les réductions d’effectif se poursuivent, sans qu’un discours politique vienne lui donner d’autre apparence que celle de l’ajustement budgétaire. La remontée du chômage remet la pression sur la formation initiale et, dans l’incertitude sur les modèles de sortie de crise, le bagage scolaire apparaît plus que jamais comme une sorte d’assurance sur l’avenir.

La demande adressée à l’école en ressort comme épurée et réduite à sa plus simple expression. Dans le cadre hexagonal, le cri du coïur arrive rapidement sous la plume des éditorialistes1 : « Priorité aux élites » ! Il faut continuer à tirer l’école vers le haut en accompagnant les meilleurs sur la voie de leurs succès. Or, rien ne dit que ce soit dans cette tâche que notre école soit prise en défaut. Au contrair

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Marc-Olivier Padis

Directeur de la rédaction d'Esprit de 2013 à 2016, après avoir été successivement secrétaire de rédaction (1993-1999) puis rédacteur en chef de la revue (2000-2013). Ses études de Lettres l'ont rapidement conduit à s'intéresser au rapport des écrivains français au journalisme politique, en particulier pendant la Révolution française. La réflexion sur l'écriture et la prise de parole publique, sur…

Dans le même numéro

De Berlin à Pékin : illusions et désillusions d'un tournant historique
Mort et renaissances de l'idée de révolution
Les scénarions de l'après-1989