Le Président Trump au sommet du G20 à Osaka, Japon 2019 | Domaine public
Dans le même numéro

Le Pari chinois de Donald Trump

octobre 2020

Donald Trump fait de la Chine un thème marquant de sa campagne pour la présidence, espérant renouveler la stratégie nationaliste qui lui a valu la victoire en 2016.

Le 22 juillet 2020, les États-Unis ont unilatéralement demandé la fermeture du consulat chinois à Houston. Cette nouvelle étape dans le conflit commercial et politique qui oppose publiquement les États-Unis et la Chine depuis le début de la présidence Trump en janvier 2017 montre la place croissante occupée par la Chine dans la vie politique américaine – même si certains sujets de crispations datent de la présidence Obama, avec des tensions commerciales, les premières condamnations de hackers chinois et la fuite de dissidents vers les États-Unis.

Au moment où les électeurs américains s’apprêtent à renouveler une grande partie de leurs représentants, dont le locataire de la Maison Blanche, Donald Trump a décidé de faire de la Chine l’un des thèmes de sa campagne, au même rang que l’immigration et l’insécurité. Cette décision peut paraître surprenante car, traditionnellement, la politique étrangère est rarement une priorité pour les électeurs, qui préfèrent s’attarder sur les questions socio-économiques ou la sécurité. Et, ironiquement, l’ancien conseiller à la Sécurité nationale John Bolton suggérait que Donald Trump avait

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Maxime Chervaux

Maxime Chervaux est professeur agrégé à l'Institut Français de Géopolitique. Ses recherches portent sur le système politique américain et sur l'impact de la Tech sur le gouvernement et les pratiques politiques aux Etats-Unis.

Dans le même numéro

La crise sanitaire provoquée par l’épidémie de Covid-19 donne de la vigueur aux critiques de la démocratie. Alors que certains déplorent l’inertie de la loi et que d’autres remettent en cause les revendications sociales, le dossier, coordonné par Michaël Fœssel, répond en défendant la coopération, la confiance et la délibération collective. À lire aussi dans ce numéro : les régimes d’historicité, le dernier respirateur, le populisme américain et l’œuvre de Patrick Modiano.