Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Sécurité : la politique du fait divers

octobre 2010

#Divers

L’été 2010 ne restera pas seulement dans les mémoires comme celui du énième « virage sécuritaire » du gouvernement. À en juger par le nombre de « virages » de ce genre (nous en sommes à la onzième loi répressive depuis 2002), on peut d’ailleurs s’interroger sur la pertinence de la métaphore. En la matière, Nicolas Sarkozy suit plutôt une « ligne droite », perpendiculaire à celle des principes de l’État de droit. Après avoir testé dans l’opinion, semble-t-il sans succès, l’hypothèse de la tolérance (abolition de la « double peine » en 2003), l’actuel Président n’a eu de cesse de surfer sur les angoisses sécuritaires et leurs conséquences xénophobes.

Mais on se souviendra aussi du mois d’août 2010 comme de celui d’une rupture dans la forme : la fin de l’habituelle « trêve estivale » sur le front politique. De la fin juillet à la fin août, l’agenda médiatique est traditionnellement saturé par les faits divers, offrant aux journalistes politiques l’opportunité d’un repos sans doute bien mérité. Mais le sarkozysme met un terme à ce passage de relais par sa propension à exploiter le moindre fait divers dramatique pour occuper le terrain. De ce point de vue, l’été est une période bénie pour une « politique sociétale » qui prétend anticiper les moindres soubresauts de l’opinion. Une opinion qui, d

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Michaël Fœssel

Philosophe, il a présenté et commenté l'oeuvre de Paul Ricœur (Anthologie Paul Ricœur, avec Fabien Lamouche), a coordonné plusieurs numéros spéciaux de la revue, notamment, en mars-avril 2012, « Où en sont les philosophes ? ». Il est membre du Conseil de rédaction d'Esprit. Il est notamment l'auteur de L'Équivoque du monde (CNRS Éditions, 2008), de La Privation de l'intime (Seuil, 2008), État de

Dans le même numéro

Basculement des puissances, rééquilibrages vers l'Asie
L'Europe et l'histoire de l'économie mondiale
Une crise globale de légitimité
La justice sociale selon Amartya Sen