Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Présidentielle : une élection sans surprises ?

mars/avril 2012

#Divers

À la mi-février, période identifiée par les analystes politiques comme le temps de la cristallisation, que les mois suivants se contentent généralement de confirmer, l’élection présidentielle paraît jouée. François Hollande frôle ou atteint 30 % d’intentions de vote au premier tour, et, phénomène inouï depuis 1965, 60 % au second.

Le discours du Bourget : une étape majeure

Le seul événement de la campagne, à ce jour, est la réussite de son premier grand meeting du Bourget le 22 janvier 2012. Ce succès s’est traduit par la mise à l’écart d’un scénario qui paraissait encore possible à la mi-janvier : celui de l’effilochage régulier de l’avance du candidat socialiste, qui aurait conduit à deux variantes : soit l’installation d’un match ouvert à quatre, incluant François Bayrou et Marine Le Pen, soit le croisement de la courbe de l’affaissement de Hollande avec celle du redressement de Nicolas Sarkozy, permettant alors à celui-ci de faire une entrée en campagne en fanfare. Il n’en a rien été, et les lendemains du Bourget ont révélé le désarroi de l’Ump, contrainte d’abandonner son procès en indécision, repris des polémiques de la primaire socialiste, pour lui substituer en toute hâte une attaque contre l’« arrogance » du challenger, et des hé

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Michel Marian

Philosophe de formation, il travaille dans le domaine des politiques scientifiques et de recherche. Michel Marian publie régulièrement notes et articles sur la politique française dans Esprit. Il s’intéresse également à l’histoire et à la culture arméniennes, tout comme aux questions de reconnaissance du génocide arménien.…

Dans le même numéro

 

Institutions, médias, international: les lieux de la philosophie

A l'épreuve de l'opinion et de l'expertise

Conflits et divisions dans la pensée française