Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Tangage dans l'exécutif

janvier 2014

#Divers

À trois mois des élections municipales, qui seront le premier scrutin national depuis les législatives de juin 2012, les principales caractéristiques des dix-huit premiers mois du pouvoir socialiste n’ont pas changé. Le scepticisme économique, l’inflammabilité sociale à chaque nouvelle mesure, l’impopularité record de l’exécutif, les divisions voyantes de l’Ump, l’ombre croissante du Front national demeurent. Mais toutes ces dynamiques paraissent atténuées, peut-être amorties par l’approche des fêtes de fin d’une année qui fut difficile ou par le besoin de réserver ses forces pour le plein déploiement de la campagne des municipales qui les suivra.

Retour au réel

Plus probablement, une correction ou un rééquilibrage est apparu nécessaire après la surdramatisation du mois de novembre, où s’étaient succédé l’ultimatum des bonnets rouges bretons pour l’abrogation de l’écotaxe, les huées contre le chef de l’État aux cérémonies du 11 Novembre et l’appel à un changement de Premier ministre lancé par Malek Boutih.

Il a fallu toutefois un geste politique pour saisir ce besoin d’inflexion, de retour au réel. Il est venu du principal intéressé, le Premie

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Michel Marian

Philosophe de formation, il travaille dans le domaine des politiques scientifiques et de recherche. Michel Marian publie régulièrement notes et articles sur la politique française dans Esprit. Il s’intéresse également à l’histoire et à la culture arméniennes, tout comme aux questions de reconnaissance du génocide arménien.…

Dans le même numéro

Les troubles de l'attention, un mal contemporain

Les nouvelles technologies empêchent-elles de penser?

Reconstruire l'attention à l'école