Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Lettre ouverte sur la place des revues généralistes et l’intérêt général

février 2009

#Divers

Deux décisions récentes des pouvoirs publics réduisant le soutien à Esprit nous incitent à faire le point sur la situation des revues généralistes et leur contribution à la vie intellectuelle française. Alors que les états généraux de la presse ont laissé de côté le monde des revues et que l’évaluation de travail universitaire survalorise les approches spécialisées, pourquoi nous semble-t-il vital de défendre un esprit résolument généraliste ?

À Madame Albanel et Messieurs Sarkozy, Yvert et Kouchner après deux mesures discutables émanant d’institutions publiques et concernant (entre autres) Esprit.

Esprit est une revue indépendante qui ne dépend d’aucun éditeur ou groupe d’édition, une revue généraliste et non spécialisée dont l’avenir repose sur la fidélité de ses collaborateurs, sur ses lecteurs, abonnés ou non, et sur les libraires qui lui accordent leur confiance. Esprit est l’une de ces revues généralistes d’esprit pluraliste qui se maintient contre vents et marées sur le plan économique, une revue qui, contrôlant fortement ses charges et ses salaires, réalise des bénéfices qui sont investis dans l’informatisation et dans le développement d’un site internet, le choix ayant été fait il y a près de dix ans de miser sur une syn

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Olivier Mongin

Directeur de la revue Esprit de 1989 à 2012. Marqué par des penseurs comme Michel de Certeau, qui le pousse à se confronter au structuralisme et l'initie aux problématiques de la ville et aux pratiques urbaines, Claude Lefort et Cornelius Castoriadis, les animateurs du mouvement Socialisme ou Barbarie, qui lui donnent les outils à la fois politiques et philosophiques de la lutte anti-totalitaire,…

Marc-Olivier Padis

Directeur de la rédaction d'Esprit de 2013 à 2016, après avoir été successivement secrétaire de rédaction (1993-1999) puis rédacteur en chef de la revue (2000-2013). Ses études de Lettres l'ont rapidement conduit à s'intéresser au rapport des écrivains français au journalisme politique, en particulier pendant la Révolution française. La réflexion sur l'écriture et la prise de parole publique, sur…

Dans le même numéro

De la possibilité de comparer les cultures
L'Occident dans une planète décentrée
Traduction et altérité : une querelle sur la Chine