Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

D'où viens-tu Johnny ? Le survivant mythique

juin 2010

#Divers

Le survivant mythique

Un Roland Barthes contemporain aurait sûrement consacré un chapitre de ses Mythologies à Johnny Hallyday. Son amitié « présidentiable » (Chirac puis Sarkozy), ses démêlés avec le fisc, une accusation douteuse de harcèlement sexuel, la maladie qui est à l’origine de l’annulation de sa grande tournée (toujours la dernière !), son conflit avec le chirurgien des people… voilà autant de faits (divers ou non) qui l’ont fréquemment mis au premier plan de l’actualité ces dernières années. Comment comprendre alors ce lien tissé avec les Français dont la majorité reconnaît que Johnny est devenu un personnage mythique, qu’on aime ou non ses chansons, qu’on apprécie ou non ses amitiés, qu’on le prenne ou non pour un idiot comme c’est le cas des Guignols ? Johnny est tout simplement un mythe « survivant » en cela qu’il associe les contraires, qu’il est un nœud de contradictions, comme les mythes justement.

Le mythe Johnny est d’abord le fait de ce personnage absent qu’on voit en photo dans les magazines et dont la démarche est faussement nonchalante. Il y a un Johnny fantomatique au visage marmoréen, au corps sculpté, aux yeux bridés qui en font une sorte de survivant, de guerrier asiatique ca

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Olivier Mongin

Directeur de la revue Esprit de 1989 à 2012   Marqué par des penseurs comme Michel de Certeau, qui le pousse à se confronter au structuralisme et l'initie aux problématiques de la ville et aux pratiques urbaines, Claude Lefort et Cornelius Castoriadis, les animateurs du mouvement Socialisme ou Barbarie, qui lui donnent les outils à la fois politiques et philosophiques de la lutte…

Dans le même numéro

L'homme devant l'animal :
observer une autre intelligence
Questions autour de l'éthologie animale