Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

De l’hyperprésident à l’hypoprésident. Entre représentation médiatique et représentation politique : le grand cafouillage

mars/avril 2008

#Divers

La stratégie de Nicolas Sarkozy connaît un double blocage : alors qu’il contournait la logique majoritaire en s’appuyant sur les médias, il subit simultanément un renversement de la faveur médiatique au moment où il redécouvre la nécessité de ménager ses propres troupes. La séquence politique récente n’est donc pas rythmée par la seule fantaisie des médias mais montre les limites des choix politiques qui ont marqué le lancement de son mandat.

« J’écoute, je lis, j’entends tout ce qui se dit. Après les municipales, je prendrai avec sang-froid les décisions qui s’imposent. »

Nicolas Sarkozy1

À lire et à écouter tous ces commentateurs qui se nourrissent depuis plusieurs mois des faits et gestes de Nicolas Sarkozy, celui-ci serait pris à son propre piège. L’arroseur arrosé ! Lui qui a voulu occuper toute la place, lui l’omniprésent, le voilà contraint de se calmer, sommé d’être discret et pudique, prié de faire preuve de pudeur et de se faire oublier en coulisses ! Lui qui a montré un allant politique incontestable, le voilà donc dégonflé comme une ba

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Olivier Mongin

Directeur de la revue Esprit de 1989 à 2012   Marqué par des penseurs comme Michel de Certeau, qui le pousse à se confronter au structuralisme et l'initie aux problématiques de la ville et aux pratiques urbaines, Claude Lefort et Cornelius Castoriadis, les animateurs du mouvement Socialisme ou Barbarie, qui lui donnent les outils à la fois politiques et philosophiques de la lutte…

Dans le même numéro

Désastre humanitaire et sécurité humaine
Crises financières : l'aveuglement au désastre
La grippe aviaire : une catastrophe annoncée ?
Tchernobyl et l'invisibilité du mal
Ce que l'apocalypse vient faire dans l'histoire