Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Eva Joly : l’accent d’une star

janvier 2012

#Divers

Patrick Besson est un ancien (ou toujours !) communiste qui n’aime pas plus les accents que les minorités ethniques, qu’il fustige dès qu’une occasion se présente. On se souvient d’emballements en faveur de Milosevic qui s’accompagnaient de fureurs contre les Kosovars durant la guerre qui a sévi en ex-Yougoslavie. Mais Patrick Besson est devenu une célébrité, à force de coups de gueule : considéré comme un homme de plume et d’influence, un écrivain comme on les aime en France, il dispose d’un éditorial bien placé dans le magazine Le Point. Ce qui lui permet de lancer des polémiques tous azimuts et de faire dans la provocation. Et ce qui donne du même coup l’occasion à son directeur médiatique et omniprésent de se plaindre du « politiquement correct » régnant et de se montrer à la télé. Critiquer le polémiste Patrick Besson parce qu’il s’en prend à l’accent « venu d’ailleurs » de la Française Eva Joly, c’est très grave, c’est se prêter au « politiquement correct », pour Franz-Olivier Giesbert : qu’il soit au Figaro, au Nouvel Observateur ou au Point, Giesbert n’a de cesse de chasser le « politiquement correct » et de défendre ses auteurs iconoclastes. Comme si rien ne changeait pour lui quand il passe d’un magazine à l’autre. Mais voilà que, récemment, Besson ne s’en est pas pris à un Kosovar ou à un représentant d’une minorité du Caucase, voilà qu’il reproc

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Olivier Mongin

Directeur de la revue Esprit de 1989 à 2012   Marqué par des penseurs comme Michel de Certeau, qui le pousse à se confronter au structuralisme et l'initie aux problématiques de la ville et aux pratiques urbaines, Claude Lefort et Cornelius Castoriadis, les animateurs du mouvement Socialisme ou Barbarie, qui lui donnent les outils à la fois politiques et philosophiques de la lutte…

Dans le même numéro

Le mal-logement, au-delà de l'urgence

L'immobilier et les transformations de la finance

Pour l'habitat, revaloriser la politique urbaine