Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

L'adolescente, la ville, l'architecte et le photographe (Un amour de jeunesse et En ville)

août/sept. 2012

#Divers

En Ville, de Valérie Mréjen et Bertrand Schefer, est un film dont on a dû parler dans les revues de photographie ou dans des revues de cinéma qui s’intéressent aux comédiens. Lola Créton est une comédienne exceptionnelle qui avait déjà été remarquée dans Un amour de jeunesse de Mia Hansen-Love : dans ces deux films de 2010 (disponibles en Dvd), elle joue un rôle d’adolescente (confrontée à la famille, à l’école, à la sexualité, au désir, à la demande masculine, aux excitants, tout cela à la fois, c’est le lot de l’adolescence féminine) et parvient à déjouer les pièges de la composition « ado ». Ce qui n’est pas facile dans un registre qui est celui de l’émotion, du corps, de la discrétion, du langage et non pas du comique et de la tchatche qui est devenue la règle du cinéma ado. Voilà pour les revues de cinéma et l’excellente Lola Créton ! Un autre point commun de ces deux films est d’introduire le personnage d’un artiste : un architecte et un photographe.

La découverte et le confort

Dans Un amour de jeunesse, Camille, l’amoureuse passionnelle, renonce à son premier amour qu’elle a connu à 15 ans, Sullivan, un garçon qui parle avec un bel accent et vient d’ailleurs (le comédien est d’origine polonaise). Comme celui-ci

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Olivier Mongin

Directeur de la revue Esprit de 1989 à 2012   Marqué par des penseurs comme Michel de Certeau, qui le pousse à se confronter au structuralisme et l'initie aux problématiques de la ville et aux pratiques urbaines, Claude Lefort et Cornelius Castoriadis, les animateurs du mouvement Socialisme ou Barbarie, qui lui donnent les outils à la fois politiques et philosophiques de la lutte…

Dans le même numéro

Le travail, la décolonisation et la pensée du malheur

Camus, Orwell, Levinas, Blanchot: lectures croisées

Le sentiment du tragique et le goût de la beauté