Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Positions : Le respect des victimes, un fonds de commerce pour les présidentielles ?

janvier 2012

#Divers

Le président Sarkozy est en campagne depuis belle lurette. Mais ce n’est pas lui qui la mène pour l’instant, il en a laissé le soin à d’autres. Parmi les clones du président qui s’attaquent à cette tâche, le ministre de l’Intérieur, longtemps élyséen, Claude Guéant, un vrai bonze à côté des parleurs excités de la Droite populaire, joue le premier rôle, non sans s’appuyer sur ceux auxquels on demande un peu de discrétion, comme Brice Hortefeux. Il le fait depuis le début de l’été 2011 en menant une campagne forcenée sur le sécuritaire, les crimes et la délinquance, où la place de l’étranger et de la folie est manifeste et centrale. Alors que l’évaluation et le quantitatif règnent partout et que les chiffres et statistiques sont la seule valeur qu’on fait mine de croire et de respecter, ils font l’objet d’une guerre de tranchées permanente.

Dans le cadre sécuritaire, on observe un double comportement, dont Guéant est l’expression politique et médiatique: un recours excessif, et souvent indécent, aux chiffres d’un côté, et une position dogmatique qui se passe de chiffres dans les cas des récidives de l’autre. Dans le premier cas, celui de la réduction de la délinquance (des délits et des crimes), on salue les résultats des professionnels de terrain auxquels on impose des objectifs chiffrés (l

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Olivier Mongin

Directeur de la revue Esprit de 1989 à 2012   Marqué par des penseurs comme Michel de Certeau, qui le pousse à se confronter au structuralisme et l'initie aux problématiques de la ville et aux pratiques urbaines, Claude Lefort et Cornelius Castoriadis, les animateurs du mouvement Socialisme ou Barbarie, qui lui donnent les outils à la fois politiques et philosophiques de la lutte…

Dans le même numéro

Le mal-logement, au-delà de l'urgence

L'immobilier et les transformations de la finance

Pour l'habitat, revaloriser la politique urbaine