Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

« Qui est l'ennemi ? »

janvier 2016

#Divers

« Qui est l’ennemi ? », tel est le titre du discours d’ouverture des Assises 2015 de la Recherche stratégique prononcé le 1er décembre 2015 à Paris par le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian1. Plus de deux semaines après le massacre du 13 novembre perpétré à Paris, ce discours retient l’attention par sa qualité d’expression et sa rigueur, alors même que des polémiques suscitées par des propos de Dominique de Villepin portaient sur la question de savoir si nous étions entrés ou non en guerre et, si c’était le cas, de quel type de guerre il pouvait s’agir.

D’entrée de jeu, le respect des mots et des termes employés est mis en avant, ce qui ne laisse pas indifférent dans un moment dramatique où les propos du Premier ministre Manuel Valls ont pu donner l’impression d’une « montée en puissance rhétorique », destinée à légitimer le choix pris immédiatement par le président de la République de l’état d’urgence (à distinguer de l’état de siège et du régime d’exception). Ce choix n’a pas été sans faire débat dans les milieux juridiques où les défenseurs de l’État de droit (Robert Badinter, Mireille Delmas-Marty) se sont démarqués de ceux qui, comme Pierre Rosanvallon, proposent un recadrage constitutionnel de l’état

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Olivier Mongin

Directeur de la revue Esprit de 1989 à 2012   Marqué par des penseurs comme Michel de Certeau, qui le pousse à se confronter au structuralisme et l'initie aux problématiques de la ville et aux pratiques urbaines, Claude Lefort et Cornelius Castoriadis, les animateurs du mouvement Socialisme ou Barbarie, qui lui donnent les outils à la fois politiques et philosophiques de la lutte…

Dans le même numéro

Terrorisme, dissidence urbaine, frappes de drones : nous sommes confrontés à des violences sans fin qui dissipent l’illusion d’un monde apaisé. Peut-on réinscrire ces violences dans un horizon de sens commun ? Avec les textes d'Antoine Garapon, Hamit Borzaslan, Carole Desbarats, Olivier Mongin et Michaël Fœssel. Lire aussi le débat sur la publication de Mein Kampf.