Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Vive le cirque !

janvier 2012

#Divers

Le metteur en scène Jacques Lassalle, ancien administrateur du Théâtre-Français qui monte désormais des pièces aux quatre coins du monde, s’inquiète de l’achat du théâtre Antoine à Paris par l’animateur radio et télévision Laurent Ruquier, un tchatcheur invétéré qui a toujours le sourire et le bon mot. Que craint Jacques Lassalle ? Le vol du nom de l’homme de théâtre Antoine, l’un des mythes de l’histoire du théâtre en France (dont parle un récent numéro de la revue Critique), la dérive du public vers le privé ou bien la pression de celui-ci sur la manière de pratiquer le théâtre à l’heure de tous les écrans ? On n’en est plus à opposer férocement le public et le privé, nombreux sont ceux qui achètent des théâtres, comme ce fut le cas de J.-C. Brialy, et l’on sait que la défense strictement budgétaire des activités théâtrales suscite de vives polémiques. Martine Aubry a payé cher cet été en Avignon sa promesse de mieux subventionner les gens de théâtre à l’heure des intermittents du spectacle. Le débat est délicat et quiconque s’y aventure, dans un sens ou dans l’autre, reçoit vite une volée de bois vert sans la moindre discussion, dans Le Figaro ou dans Le Monde, selon le parti choisi.

Qui monte sur scène ?

En avant

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Olivier Mongin

Directeur de la revue Esprit de 1989 à 2012   Marqué par des penseurs comme Michel de Certeau, qui le pousse à se confronter au structuralisme et l'initie aux problématiques de la ville et aux pratiques urbaines, Claude Lefort et Cornelius Castoriadis, les animateurs du mouvement Socialisme ou Barbarie, qui lui donnent les outils à la fois politiques et philosophiques de la lutte…

Dans le même numéro

Le mal-logement, au-delà de l'urgence

L'immobilier et les transformations de la finance

Pour l'habitat, revaloriser la politique urbaine