Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Le contre-catholicisme d'Adolf Hitler

mai 2011

#Divers

En quoi l’hitlérisme peut-il être compris comme une de ces religions séculières avec lesquelles on compare le totalitarisme ? Rhétorique de prédication, vision apocalyptique de l’histoire, culte de la personnalité : que valent ces rapprochements ? On ne peut comprendre les relations complexes entre catholicisme et nazisme en Allemagne et en Autriche, et par conséquent juger l’action politique des responsables ecclésiastiques, indépendamment de cette mystique politique du Führer.

Si les régimes totalitaires ont en commun l’appropriation générale de tout le social (et même du domaine privé) par un pouvoir qui affirme en avoir le droit, ce qui se traduit par la répression ou la captation de toutes les autonomies, cela n’empêche pas qu’existe entre le communisme et le nazisme une différence essentielle qui ne tient pas seulement au contenu de l’idéologie, mais à la position de celle-ci par rapport à l’exercice du pouvoir1. Le stalinisme est une machine à quoi rien n’échappe, qui prétend mettre en œuvre une doctrine sociale. Hitler, lui, accompagne les violences des siens par des imprécations et des exhortations de portée indéfinie. La terreur générale n’a pas dans les deux cas le même principe. Le communisme est essentiellement inclusif, cherchant à im

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Paul Thibaud

Philosophe, Paul Thibaud est l'ancien président de l'Amitié judéo-chrétienne de France et l'ancien directeur de la revue Esprit entre 1977 et 1989. Il est notamment l'auteur, avec Marcel Gauchet et Olivier Roy, de La Religion est-elle encore l'opium du peuple (Edition de l'Atelier, 2008) et, avec Jean-Marc Ferry, Discussion sur l'Europe (Calmann-Lévy, 1994).…

Dans le même numéro

La dynamique révolutionnaire dans les sociétés arabes

Risque naturel et crise morale au Japon

La catastrophe est-elle une politique ?