Souleymane Bachir Diagne, 2018. | Photo de Ji-Elle via Wikimédia (CC BY-SA 4.0)
Dans le même numéro

Musée des mutants

La question de la restitution des œuvres d’art africain soulève celle de musées qui puissent accueillir la vie métamorphique des objets d’art. Ces musées doivent exprimer une cosmologie de l’émergence, qui a su s’intégrer à l’islam, comme en témoigne l’architecture des mosquées en Afrique de l’Ouest.

Je suis de ceux qui, plutôt que de la notion de « philosophie africaine », qui toujours appelle d’interminables préalables, préfèrent parler de « problèmes philosophiques africains ». Si ce déplacement a le mérite de nous faire prendre nos points de départ dans «les problèmes eux-mêmes et les exigences qui en sont coextensives», ainsi que le disait Husserl, il pose bien évidemment la question de ce que signifie être « africain » pour un problème philosophique. Cela ne signifie nullement qu’un problème est unique et spécifique au continent. Cela peut vouloir dire, par exemple, simplement, qu’il se pose de manière particulière depuis une perspective africaine. Mais les «exigences qui en sont coextensives», entendons sa formulation et son traitement, s’ouvrent sur tous les éclairages, toutes les ressources qu’apportent diverses traditions intellectuelles, divers concepts philosophiques qui se rencontrent dans toutes les aires et périodes de l’histoire humaine. Sans doute seront alors mobilisées les ressources intellectuelles, spirituelles, artistiques, etc. que recèlent les cosmologies africaines, mais cela ne sera le cas ni n&e

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Souleymane Bachir Diagne

Professeur de philosophie à l’université de Columbia, il est notamment l’auteur, avec Jean-Loup Amselle, d’En quête d’Afrique(s) (Albin Michel, 2018).

Dans le même numéro

Ce dossier coordonné par Jean Godefroy Bidima et Antoine Garapon fait entendre les voix multiples de l’Afrique. Depuis leur perspective propre, ces voix africaines débordent la question postcoloniale et invitent au dialogue ; elles participent à la construction d'une commune humanité autour d’un projet de respect de la vie. À lire aussi dans ce numéro double : la participation dans le travail social, les analogies historiques de la pandémie, les gestes barrières face aux catastrophes écologiques, l’antiracisme aux États-Unis et l’esprit européen de Stefan Zweig.