Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

La France et le Rwanda, quinze ans après le génocide. Responsabilité, brouille et reconstruction. Introduction

mai 2010

Responsabilité, brouille et reconstruction

L’idée de ce dossier consacré au Rwanda à travers les enjeux du génocide de 1994 pour la société française est née à Kigali en avril 2009, où plusieurs des auteurs réunis ici étaient sur place lors des cérémonies du quinzième anniversaire. Au-delà de l’effroi que suscite toute confrontation avec la cruauté extrême de ce génocide, comment n’être pas frappé par la faible perception au sein de la société française des questions soulevées par le génocide des Tutsi rwandais, et ce en dépit de la violence des polémiques récentes qui ont semblé plutôt dissuader nos compatriotes de s’y intéresser ? Pourtant il le faut, tant les questions que pose l’engagement de la France au Rwanda sont nombreuses et douloureuses.

Il fallait absolument lever la chape de plomb qui pesait sur ce qui apparaissait comme un secret d’État. Une partie de ce travail a commencé par la reprise des relations diplomatiques entre les deux pays et par le voyage historique que le président de la République française a effectué le 25 février 2010. Dans les propos liminaires tenus lors de sa conférence de presse, celui-ci a dénoncé « des erreurs, des erreurs d’appréciation, des erreurs politiques [qui

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Stéphane Audoin-Rouzeau

Directeur d'étude à l'École des hautes études en sciences sociales, il est spécialisé dans l'anthropologie historique du phénomène guerrier à l'époque contemporaine.

Antoine Garapon

Magistrat, juge pour enfants, il a fondé l'Institut des Hautes Etudes sur la Justice (IHEJ), où il observe les mutations de la place du droit dans nos sociétés. Il anime sur France culture une émission consacrée à la pensée juridique, « Le Bien commun ». Il a développé sous le même nom une collection d'ouvrages, aux éditions Michalon, qui permettent de présenter des auteurs qui, sans être…

Dans le même numéro

Quinze ans après le génocide, une relation à reconstruire
La responsabilité de la France vue du Rwanda
L'histoire des massacres, entre banalisation, révision et négation
Peut-on imaginer une prévention internationale des génocides ?