Steve Jourdin
Dans le même numéro

Israël à 70 ans

Tentatives de mise au pas de la Cour suprême, intransigeance face aux migrants africains, affaires de corruption en cascade visant le Premier ministre Benyamin Netanyahou et manœuvres parlementaires destinées à le rendre pénalement irresponsable, poursuite de la colonisation en ­Cisjordanie, initiatives pour un rétablissement effectif de la peine de mort, attaques répétées contre les médias et les Organisations non gouvernementales (Ong) : l’observateur occidental est souvent pris de vertige devant la pente que semble emprunter ces derniers mois la démocratie israélienne. Les articles de presse, de facture israélienne, traduits en français, souvent volontairement provocateurs, promettent à Israël un destin à la turque, à la hongroise ou à la russe. Quand ce n’est pas pire[1]. Alors qu’Israël entre dans sa 71e année, une analyse des fractures qui traversent le pays n’est pas inutile pour tenter d’y voir plus clair.

Une société hétérogène

Traditionnellement, la littérature scientifique proposait une lecture à deux faces de la société israélienne. On y soulignait l’avènement, depuis les années 1980 et l’int&eacut

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Steve Jourdin

Journaliste, doctorant à l'École des hautes études en sciences sociales. 

Dans le même numéro

Assistons-nous au triomphe de la xénophobie ? Les exilés ne sont plus les bienvenus dans notre monde de murs et de camps. Pourtant, certains font preuve de courage et organisent une contre-politique hospitalière. Ce dossier estival, coordonné par Fabienne Brugère et Guillaume le Blanc, invite à ouvrir le secours humanitaire sur un accueil institutionnel digne et une appartenance citoyenne réinventée.