Dans le même numéro

L'effacement programmé de l'ailleurs

juil./août 2016

#Divers

Les récits des explorateurs de terres inconnues et exotiques, comme les utopies, invitaient au voyage. Aujourd’hui, la contraction de l’espace due aux progrès techniques abolit la distinction d’un ici et d’un ailleurs.

Bien que massifié, le tourisme connaît aujourd’hui diverses modalités et il serait exagéré de considérer tous les touristes comme de simples consommateurs de l’industrie touristique, nécessairement niais ou béats. Il existe toujours des à-côtés peu fréquentés, appréciés par des voyageurs attentifs à la fois aux temporalités et aux territorialités des populations qu’ils visitent et souhaitent rencontrer. Pourtant, l’« ailleurs » semble de moins en moins recherché au profit d’un « ici » illimité, invariablement présent, rassurant, continu et globalisé. Le terme « ailleurs » veut dire « dans un autre lieu », il vient du latin alior, dérivé d’alius, qui signifie « autre » et qu’on retrouve aussi bien dans alienus (« aliéné ») que dans alter (« autre »). Mais l’ailleurs dont il s’agit ici possède une autre dimension, comme dans l’expression « Vas voir ailleurs si j’y suis ! », que l’on pourrait mo

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Thierry Paquot

Philosophe, professeur à l'Institut d'urbanisme de Paris, il est spécialiste des questions urbaines et architecturales, et participe activement au débat sur la ville et ses transformations actuelles. Thierry Paquot a beaucoup contribué à diffuser l'oeuvre d'Ivan Illich en France (voir sa préface à Ivan Illich, La Découverte, 2012), et poursuit ses explorations philosophiques du lien entre nature,…

Dans le même numéro

Entre désir de distinction et quête d’authenticité, le tourisme a pris différentes formes au cours de l’histoire. Le dossier estival de la revue Esprit, coordonné par Emmanuel Laurentin, interroge nos raisons de partir, quand il n’y a plus d’ailleurs où se perdre, ainsi que les effets du tourisme de masse sur la diversité du monde, des sites désertés aux grandes capitales européennes.