, de Jacques Bidet">

Dans le même numéro

"Eux" et "nous" ? Une alternative au populisme de gauche, de Jacques Bidet

juil./août 2018

#Divers

Kimé, 2018, 208 p., 16€

Dans son dernier ouvrage, Jacques Bidet, grand lecteur de Marx, se confronte à l’actualité. Il essaie en particulier de montrer certains manques du «populisme de gauche» de Chantal Mouffe et Ernesto Laclau et de la politique du commun que mettent en avant Pierre Dardot et Christian Laval. Il déploie dans ce but sa propre théorisation des sociétés capitalistes. Notre modernité ne serait pas fondée sur la raison instrumentale, comme simple adéquation des moyens à une fin, mais sur un principe plus large de raison, comme affirmation fondamentale de la liberté et de l’égalité de tous, à la fois sur le plan du marché et de l’organisation, modes fondamentaux d’articulation du collectif dans notre modernité – affirmation cependant dévoyée dans le moment même de son énonciation.

Jacques Bidet distingue en effet, dans la classe dominante capitaliste, les possédants et les compétents. Les premiers, qui instrumentalisent le marché en vue de satisfaire un intérêt individuel, exercent un pouvoir fondé sur des titres juridiques de propriété : parts sociales d’entreprises, immobilier, etc. Les seconds instrumentalisent l’organisation à partir d’un savoir et d’une co

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Xenophon Tenezakis

Professeur agrégé en philosophie, Xenophon, Tenezakis est doctorant en philosophie politique à l'Université Paris Est Créteil.

Dans le même numéro

Assistons-nous au triomphe de la xénophobie ? Les exilés ne sont plus les bienvenus dans notre monde de murs et de camps. Pourtant, certains font preuve de courage et organisent une contre-politique hospitalière. Ce dossier estival, coordonné par Fabienne Brugère et Guillaume le Blanc, invite à ouvrir le secours humanitaire sur un accueil institutionnel digne et une appartenance citoyenne réinventée.