Dans le même numéro

Perspectives et blocages de l’Université. (Entretien)

mai 2009

#Divers

Le mécontentement qui agite les universités françaises s’inscrit dans le contexte d’une suite de réformes : regroupements sous forme de pôles, autonomisation, pilotage stratégique… Ces évolutions n’ont pas été suivies au même rythme partout, si bien qu’elles sont parfois ressenties comme une remise en cause des identités professionnelles et disciplinaires. Mais comment faire la part des inquiétudes légitimes et des blocages sans perspectives ? Et que reste-t-il du projet de responsabilisation des universités ?

Esprit – Pour comprendre les mouvements de grève qui ont eu lieu dans les universités françaises depuis le début de l’année 2009 et les effets qu’ils auront à l’avenir, pouvez-vous repartir du contexte dans lequel ils sinscrivent ?

Yves Lichtenberger – Les universités sont souvent décriées, pourtant elles ont connu et conduit ces dernières années de profondes transformations. Sous-dotées, elles ont accueilli massivement de nouvelles populations et ont constitué un levier essentiel d’ascension sociale. Elles ont réussi avec le Lmd (réorganisation du cursus universitaire en licence, master et doctorat) leur i

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !