Notes de lecture

LIBAN, UNE GUERRE DE TRENTE-TROIS JOURS

avril 2007

#Divers


 À rebours du traitement médiatique généralement réservé à la crise qui secoue le Liban depuis 2005, ce livre propose une analyse complète d’une situation complexe. Car précisément, comme le soulignent Franck Mermier (directeur scientifique à l’Institut français du Proche-Orient, Beyrouth) et Élizabeth Picard (directeur de recherche au Cnrs) dans leur introduction, la crise est «multidimensionnelle». Elle exige donc une appréhension fine des événements qui ont ponctué ces trente-trois jours sanglants, mais surtout, une mise en perspective de processus et de contextes que les «analyses à chaud, trop souvent marquées par les raccourcis et les simplifications», tendent à négliger. En d’autres termes, cette guerre de trente-trois jours, dont les effets sur la société libanaise se font toujours ressentir six mois après l’arrêt des hostilités, renvoie d’une part à des enjeux régionaux et internationaux, et vient d’autre part exacerber les contradictions internes de la communauté politique libanaise, tout en produisant en quelque sorte un effet de loupe sur les tensions qui agitent l
Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
La Découverte, 2006
255 p. 18 €