Notes de lecture

Dans le même numéro

Apaiser Hitler de Tim Bouverie

Trad. par Séverine Weiss

mai 2020

La politique d’apaisement (appeasement) exprime le désir de la Grande-Bretagne et, à un moindre titre, de la France, dans les années qui suivirent la Grande Guerre, d’éviter un nouveau conflit : elle fut le souhait le mieux partagé en Europe. C’est sur ce sentiment que s’appuyaient les dirigeants des vieilles démocraties, en fermant les yeux sur les multiples signes du réarmement allemand, apparus sitôt le Führer devenu chancelier. Le « Plus jamais ça ! » et la « der des der » résonneront fortement et longtemps dans les oreilles des Européens : une opinion générale, puissamment relayée par les associations d’anciens combattants, qu’Adolf Hitler se complaisait à endormir sur ses réelles intentions, déclarant sournoisement ne vouloir qu’obtenir la parité avec les autres puissances européennes.

L’étude serrée de Tim Bouverie, diplômé d’Oxford, auteur de documentaires historiques et politiques, porte essentiellement sur la classe politique britannique, bien que les figures d’Édouard Daladier ou de son ministre des Affaires étrangères Georges Bonnet apparaissent de-ci de-là. Sans entrer dans le détail des événements, émaillés de nombreuses in

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Flammarion, 2020
672 p. 29 €

Eugène Berg

Eugène Berg, né le 23 septembre 1945, est un essayiste et diplomate français. Spécialiste de la Russie et du Pacifique, il a notamment publié Non-alignement et nouvel ordre mondial (1980).

Dans le même numéro

Ce dossier spécial décrit l’expérience de vulnérabilité commune suscitée par l’épidémie, interroge les règles de l’exception qui lui répond et explore les différents imaginaires qu’il sollicite. À lire aussi dans ce numéro : les pressions chinoises sur la recherche, les discours de haine en ligne et un entretien avec Emma Lavigne sur le Palais de Tokyo.


✅  Les articles du dossier sont en accès libre