Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Notes de lecture

Dans le même numéro

Nuremberg. La bataille des images. Des coulisses à la scène d’un procès-spectacle de Sylvie Lindeperg

avril 2022

Le procès de Nuremberg reste dans l’imaginaire collectif comme l’accord final du grand fracas de la Seconde Guerre mondiale. On aurait pu penser que les films tournés pendant son déroulement seraient exemplaires. Exemplaires, ils le furent en effet, mais surtout de la difficulté d’utiliser les images et les sons recueillis pendant les débats d’un tribunal appelé, pour la première fois, à juger l’histoire. Certes, on a appris comment faire depuis, surtout à partir du procès Eichmann, puis du procès Barbie en France, mais en 1946-1947, tout était à inventer. C’est de cet apprentissage plein de tâtonnements que rend compte l’ouvrage de Sylvie Lindeperg, un livre méticuleux qui se lit comme un roman d’aventures, d’abord parce qu’il est très bien écrit, éclairant les subtilités du langage cinématographique, ensuite en raison des personnages flamboyants qui s’y croisent et s’y affrontent dès le début dans un mélange tragi-comique. Par exemple, les juges devaient-ils porter une perruque ? Oui, opinent bien entendu les Britanniques. Panique des Russes, qui s’agitent jusqu’à obtenir de siéger en uniforme, donc avec casquettes… Et la description du petit monde de la presse – logé dans un château digne de ceux de Louis II de Bavière, mais en dortoirs avec lits de camp, amours naissantes et bagarres pour le contrôle de la salle de bains – reste fort actuelle.

Pour la partie sérieuse, une fois la décision prise de filmer les débats, ce fut, du premier au dernier jour, un affront

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Payot, 2021
528 p. 25 €

Jean-François Dars

Jean-François Dars et Anne Papillault ont longtemps été réalisateurs de films scientifiques au CNRS. Mariant les images aux textes, ils ont aussi publié Voyage avec Stevenson dans les Cévennes et Petits Soldats (Descartes & Cie) ainsi que Les Déchiffreurs, voyage en mathématiques et Le plus grand des hasards, surprises quantiques (Belin).  …

Dans le même numéro

En Ukraine et en Russie, le temps de la guerre

L’invasion de l’Ukraine en février 2022 a constitué un choc immense pour l’Europe et le monde. Elle s’inscrit néanmoins dans une forme de continuité, qui a vu le régime de Poutine se faire toujours plus répressif à l’intérieur de ses frontières, et menaçant à l’extérieur, depuis au moins 2008 et l’affrontement militaire en Géorgie, l’annexion de la Crimée en 2014 marquant une nouvelle étape dans cette escalade. Constitué en urgence en réaction au déclenchement de la guerre, le dossier de ce numéro interroge ses premières conséquences. De quelles manières les sociétés ukrainienne et russe font-elles face à la guerre ? Comment résister à la vaste opération de révisionnisme historique engagée par le régime de Poutine, dont témoigne la répression de toutes les sources indépendantes d’information, mais aussi de recherche et de connaissance ? En Ukraine, sur quelles ressources la résistance peut-elle compter ? En Russie, une opposition parviendra-t-elle à se constituer, malgré la chape de plomb qui s’est abattue sur le pays ? À lire aussi dans ce numéro : la justice entre les générations, le fascisme du dedans, la politique de Lévi-Strauss, la médecine contre les robots, une autre histoire de la racialisation et la naissance de l’écoféminisme.