Notes de lecture

Dans le même numéro

La Saga des intellectuels français (1944-1989). I. À l'épreuve de l'histoire (1944-1968). II. L'avenir en miettes (1968-1989), de François Dosse

Le premier avantage de cette saga est sans doute de rafraîchir, pour le bon et le moins bon et parfois le meilleur et le pire, la mémoire de celles et ceux qui l’ont (du moins partiellement) traversée, et de la faire connaître aux générations qui ne l’ont pas vécue. Dans un récit bien mené, avec de multiples détails, François Dosse expose en effet avec beaucoup de clarté une histoire très contrastée, remplie de fortes tensions et de multiples conflits, ­d’engagements parfois courageux mais souvent erronés à un tel point qu’ils semblent rétrospectivement d’une naïveté voire d’une bêtise presque incompréhensibles. Contemporain de la période racontée, René Char a parlé de la lucidité comme «la blessure la plus rapprochée du soleil» : est-ce le feu de cette blessure qui a fait préférer à beaucoup l’aveuglement ou le cynisme en certains moments clefs, où il aurait fallu faire le choix du refus de la facilité et des idées reçues, de la mauvaise conscience, et rejeter la tentation de se poser en porte-parole du Bien et de la justice ?

Le livre fait certes le récit de nombre d’aventures intellectuelles mais, tout de m&ec

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Gallimard, 2018
29 €

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur.   Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle...

Dans le même numéro

Largement sous-estimée, l’œuvre de Claude Lefort porte pourtant une exigence de démocratie radicale, considère le totalitarisme comme une possibilité permanente de la modernité et élabore une politique de droits de l’homme social. Selon Justine Lacroix et Michaël Fœssel, qui coordonnent le dossier, ces aspects permettent de penser les inquiétudes démocratiques contemporaines. À lire aussi dans ce numéro : un droit à la vérité dans les sorties de conflit, Paul Virilio et l’architecture après le bunker, la religion civile en Chine, les voyages de Sergio Pitol, l’écologie de Debra Granik et le temps de l’exil selon Rithy Panh.