Notes de lecture

Dans le même numéro

La société d’exposition de Bernard E. Harcourt

Désir et désobéissance à l’ère numérique Trad. par Sophie Renaut

novembre 2020

Par le désir de paraître, de s’exposer au regard d’autrui, cette nouvelle transparence, beaucoup plus insidieuse, indolore, quasiment invisible vient des individus eux-mêmes.

Cela fait déjà un certain temps que nous savons que les technologies numériques sont au cœur des dispositifs de pouvoir. Les objets créés par la technologie sont des dispositifs de contrôle, de surveillance et de maîtrise. Nous avons peu à peu pris conscience que l’utilisation de ces outils qui nous fascinent et nous enferment bouleverse le cadre de nos sociétés et la construction des individus dans leur relation à l’espace et au temps. L’ouvrage de Bernard E. Harcourt, professeur de philosophie politique et de droit à Columbia University et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, s’inscrit dans cette lignée.

Mais cet ouvrage va plus loin que l’analyse habituelle de ces nouveaux usages des technologies des données numériques. L’auteur montre, par de nombreux exemples, que notre désir illimité d’accéder à tout, tout de suite, a créé une société non seulement de contrôle et de surveillance absolues, mais surtout d’exhibition et de narcissisme. S’éloignant des thèses de Foucault et de Deleuze sur le biopouvoir ou les sociétés de contrôle, Bernard Harcourt analyse comment les géants du numérique et les agences de renseignement collec

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Seuil, 2020
336 p. 23 €

Philippe Pédrot

Professeur de droit, spécialiste du droit des personnes, Philippe Pédrot enseigne à l'Université européenne de Bretagne. Il est également vice-président du CEREM (Centre d'études et de recherche sur l'éthique médicale)

Dans le même numéro

La récente vague de manifestations contre le racisme et les violences policières a montré qu’une partie de la jeunesse française a le sentiment d’étouffer. En choisissant de prêter attention à ce qu’elle exprime, on distingue d’abord une demande d’égalité et de justice : loin de constituer un défi aux principes républicains, celle-ci entend plutôt en actualiser l’héritage. À lire aussi dans ce numéro : l’unité européenne après la réunification allemande, le chemin du djihad, les cinq piliers de la laïcité, les pouvoirs de la Cour suprême et la rentrée littéraire.