Bassma Kodmani et Farouk Mardam Bey le 27 janvier 2019 à Paris © Souria Houria
Flux d'actualités

Les combats de l’opposition démocratique syrienne

Pour Bassma Kodmani, si le régime syrien a repris la main, le conflit est encore loin d’être réglé.

Bassma Kodmani, directrice de l’Initiative de la réforme arabe et invitée des Dimanche de Souria Houria le 27 janvier 2019, a proposé une analyse politique de la situation sur le terrain syrien et des combats que l’opposition démocratique syrienne est encore en mesure de mener. Si elle prend acte qu’un nouveau chapitre s’ouvre dans l’histoire du conflit syrien, elle met en garde contre la tentation d’y voir une issue au conflit : si le régime a repris la main, le conflit est encore loin d’être réglé.

Deux batailles

Deux grandes batailles militaires restent ouvertes : celle d’Idlib et celle du Nord-Est. Les Russes et les Turcs sont actuellement en train de négocier à propos de la province d’Idlib, désormais totalement sous le contrôle de Hayat Tahrir al-Sham (HTS : Organisation de libération du Levant, ancien Front al-Nosra et anciennement affiliée à Al-Qaïda). On ne sait pas ce que Poutine et Erdogan se sont dits, mais ils ont annoncé la création de commandements militaires communs… Le plus probable est que Moscou et Ankara s’accordent sur une attaque d’Idlib par le régime et l’aviation russe, tandis que la Turquie aurait l’aval russe pour faire une incu

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Comité Syrie-Europe Après Alep

Le comité Syrie-Europe, Après Alep s’est formé en décembre 2016, alors que la ville allait tomber aux mains du régime et que l’expression de la solidarité avec ses habitants était marquée par la confusion. Le comité s’est concentré sur les trois activités suivantes : une réunion publique mensuelle avec des chercheurs invités, notamment pour étudier les dynamiques de la société civile syrienne…

Jonathan Chalier

Secrétaire de rédaction de la revue Esprit, chargé de cours de philosophie à l'École polytechnique et à l'Institut catholique de Paris.