Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Lucie Rico lors de la cérémonie de remise du Prix du Roman d'Écologie, le 15 avril 2021.
Flux d'actualités

Prix du Roman d'Écologie 2021

En partenariat avec la revue Esprit

par

Esprit

Le 15 avril 2021, le Prix du Roman d’Écologie a été décerné à Lucie Rico pour Le Chant du poulet sous vide aux éditions P.O.L.
Le jury a attribué une mention spéciale à Serge Joncour pour Nature humaine aux éditions Flammarion.

Avec ce premier roman Lucie Rico construit un monde dont le glissement vers l’absurde et le drame renvoie aux contradictions qui sont les nôtres face à la transformation écologique. Où mettre des poulets toujours plus nombreux dont les cadavres envahissent peu à peu l’espace des mots ? Où se mettre pour Paule qui pensait concilier l’attachement à l’animal et le capitalisme ? Sous l’apparence d’un conte cruel la morale de l’histoire pourrait bien être que l’urgence écologique est une question de vie ou de mort.

  • Lucile Schmid, présidente de l’Association du Prix du Roman d’Écologie

 

Avant même d’être un roman d’écologie, Le chant du poulet sous vide est un livre qui procure un grand plaisir de lecture : c’est très inventif, très intelligent et très drôle, porté par une écriture limpide et très juste de bout en bout. Et sous la loufoquerie, il traite de questions profondes, comme l’industrie alimentaire ou le rapport entre l’homme et l’animal, proches jusqu’au malaise. Parler d’écologie politique avec le sourire, ça vaut bien un prix.

  • Alexis Jenni, président du jury du Prix du Roman d’Écologie

 

Cérémonie de remise :

Présentation du Prix :

 

Site du PRÉ

Romans sélectionnés pour la quatrième édition :

- Lucie Rico « Le Chant du poulet sous vide » (POL)
- Luc Bronner « Chaudun, la montagne blessée » (Seuil)
- Serge Joncour « Nature humaine » (Flammarion)
- Pierre Ducrozet « Le grand vertige » (Actes Sud)
- Colin Niel « Entre Fauves » (Rouergue)
- Mireille Gagné « Le lièvre d’Amérique » (La peuplade)