Flux d'actualités

Au Portugal, la démocratie et l’Europe, un compromis nécessaire

avril 2014

#Divers

Guilherme d'Oliveira Martins est président de la Cour des Comptes du Portugal et président du Centre national de culture (Lisbonne)

 

Quarante ans après « la Révolution des œillets », plus de vingt-cinq ans après l'adhésion à l'Union Européenne, alors que se font sentir les effets de la crise économique et financière, la démocratie et l'Europe sont les deux références fondamentales pour le Portugal.

 

Lorsqu'en 1974 le Portugal devint une démocratie grâce à un mouvement pacifique mené par de jeunes capitaines des Forces Armées, beaucoup se demandèrent si les promesses des militaires de la Révolution des œillets du 25 avril d’instaurer un régime constitutionnel dans lequel prédomineraient les institutions civiles et d'établir un état de droit étaient réalisables à court terme. Comme l'a dit Eduardo Lourenço dans un passage du Labyrinthe de la Saudade publié dans la revue Esprit : « treize ans de guerre coloniale, l'écroulement abrupt de cet empire, apparaissent comme des évènements destinés &a

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !