DP | pxhere
Flux d'actualités

La guerre du vaccin aura-t-elle lieu ?

novembre 2020

Si aucun vaccin contre la Covid n’est encore disponible, la compétition autour de cette réponse tant espérée fait déjà rage. Le « nationalisme vaccinal », non seulement compromettrait l’efficacité de la lutte contre l’épidémie, mais il aurait des conséquences sociales et géopolitiques qui pourraient mal augurer de la reconstruction du « monde d’après ».

Offres de rachat de laboratoires, polémiques sur la livraison prioritaire à tel ou tel pays des premières doses de vaccins produites, communiqués triomphants sur des résultats encore partiels, mises sur le marché anticipées par quelques gouvernements, tests sous-traités dans des pays tiers, précommandes massives de doses, manipulations de l’information : si aucun vaccin contre la Covid n’est encore disponible, la compétition autour de cette réponse tant espérée fait déjà rage.

La dimension très politique de cette compétition apparaît clairement lorsqu’on remarque que certains gouvernements parmi les plus engagés sont aussi ceux dont la transparence reste douteuse, ou encore qui rechignent aux autres mesures de lutte contre le virus (port du masque, confinement ciblé ou même simplement couverture maladie universelle…) – alors même qu’un éventuel vaccin ne constituera sans doute pas une solution suffisante.

Compétition entre États

Cette compétition concerne d’abord les laboratoires, dans une économie qui exige des investissements importants avec des risques qui ne le sont pas moins. Mais elle concerne aussi les États, au point que le directeur-général de l’Organisation mondiale d

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !