Dans le même numéro

L'Europe islamisée : réflexions sur un genre littéraire américain

janvier 2010

#Divers

Controverse

L’Europe islamisée : réflexions sur un genre littéraire américain

Avec Reflections on the Revolution in Europe, le journaliste du Financial Times et du Weekly Standard Christopher Caldwell signe le volume le mieux écrit et le plus efficace d’un genre littéraire, particulièrement présent aux États-Unis, selon lequel l’Europe s’islamise, ou du moins voit son identité occidentale se dénaturer en raison de l’immigration musulmane : « L’Europe peut-elle encore être l’Europe avec des gens différents dedans ? La réponse est non », annonce le résumé du livre de Caldwell1.

Ce genre littéraire, s’il ne dupe pas tout le monde, oriente profondément le débat du monde anglophone sur ces questions en y ancrant des prémisses erronées (sur la démographie, le profil social des populations issues de l’immigration, l’identité musulmane, etc.), bien au-delà des seuls auteurs conservateurs. De fait, pour quelques critiques clairvoyantes et informées, les observateurs anglophones ont généralement encensé le livre (le Washington Post

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Justin Vaïsse

Spécialiste d'histoire américaine, il a notamment travaillé sur le néoconservatisme (Histoire du néoconservatisme, Paris, Odile Jacob, 2008) et sur la politique internationale des Etats-Unis. Après avoir été chercheur à la Brookings Institution de Washington, il a ensuite pris la direction du Centre d'analyse, de prospective et de stratégie du Quai d'Orsay....

Dans le même numéro

Des notions à reprendre : biens communs, propriété, valeur, crédit...
Philosophie et littérature devant les défaillances du savoir économique
Quand la valeur n'est plus monnayable, quelles politiques de l'argent ?