Dans le même numéro

La violence dans un fauteuil

décembre 2015

#Divers

J’avais 19 ans en 2001 : New York. 22 ans en 2004 : Madrid. 23 ans en 2005 : Londres. 30 ans en 2012 : Toulouse. 33 ans en 2015 : Charlie, le Bataclan. Oui, ceux qui ont été tués vendredi soir étaient « comme moi », souvent : trentenaires, de gauche, aux vies confortables, travaillant dans la culture, la recherche, le graphisme, les nouvelles technologies… Ayant fait des études, aimant prendre des cafés ou des bières en terrasse, dans ces quartiers « bobos » de l’Est parisien. Oui, j’ai passé une partie de mon week-end à envoyer et recevoir des messages, pour savoir si tout le monde allait bien, pour découvrir sur les réseaux sociaux que des amis, des amis d’amis, des sœurs, des frères d’amis, y étaient, s’en étaient sortis, avaient été blessés, avaient été tués.

Les autres fois, j’avais éprouvé le besoin de sortir, de marcher, de me retrouver avec d’autres, dans la stupéfaction, dans la sidération, avant même de songer à réfléchir ; ou simplement d’arpenter les rues, de m’arracher au cycle morbide de l’information en continu qui paralyse sans apaiser. Cette fois-ci, pour des raisons qui n’ont rien à voir avec les événements, je ne pouvais pas sortir, pas vraiment mar

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Alice Béja

Maîtresse de conférences à Sciences Po Lille, chercheuse au CERAPS-CNRS, Alice Béja est spécialiste de l’histoire culturelle et politique des Etats-Unis. Elle travaille sur les mouvements protestataires américains de la fin du XIXe et du premier XXe siècle ainsi que sur leurs représentations littéraires. Ancienne rédactrice en chef de la revue Esprit, elle a notamment publié Des mots pour se

Dans le même numéro

A l’occasion de la Cop21, la revue Esprit se demande comment les sciences humaines élaborent de nouveaux outils conceptuels pour habiter la Terre de manière responsable. Le dossier réunit les contributions de Philippe Descola, Dale Jamieson, Pierre Charbonnier et Catherine Larrère, ainsi qu’une table ronde composée de savants et de politiques.